Ici, ici, c'est Oyonnax !!! Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"…
Vae victis
MessagePosté le: Mer 20 Avr - 18:00 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 46
Localisation: Toulouse

Je viens régulièrement sur ce Forum pour lire les messages. Le lieu est bien désert ces derniers temps, fréquenté par quelques habitués dont la plupart ne ménagent pas leurs critiques à l'égard des dirigeants du Club. Je trouve celles-ci totalement injustifiées dans le fond et très agressives dans la forme. Ce qui n'est certainement pas très important en considération des faibles échos qu'elles peuvent avoir. Mais, je pense qu'il y a un minimum d'objectivité à introduire dans le débat. Ce que je vais essayer de faire en quelques points, tout en prenant la mesure de la grande déception des supporters, à l'aune de celles des dirigeants et de tous ceux qui gravitent autour du Club ou qui travaillent pour lui.

Les deux derniers matchs à Charles-Mathon

La première mi-temps du match contre Agen nous a fait comprendre que notre chemin de croix se poursuivait. Nous pensions pourtant avoir touché le fond. Mais le pire n'est jamais certain. Sur mon écran de télévision, j'ai vu le visage du Président Émin. Je crois que c'était celui de tout supporter se demandant s'il allait falloir boire la coupe jusque à la lie… La deuxième mi-temps s'est avérée être d'un tout autre tonneau, surtout les trente dernières minutes qui ont vu un vent de révolte, porté par certains joueurs et par le banc. Mais si elles ont permis d'éviter l'affront, elles ne sauront lever tous les doutes, d'autant plus qu'il y a cet essai de 80 m que nous prenons, copie conforme de celui de Germain contre Brive il y a trois mois… Notre pré-carré, jadis cerné par les murs, aujourd'hui en lambeaux, d'une forteresse imprenable, est devenu un jardin où on laisse se promener à son aise pratiquement le premier venu avide de grands espaces.

Le match contre Grenoble nous a redonné notre équipe, dans laquelle sont apparus quatre joueurs issus du Centre de formation du Club. J'ai lu des avis assez tranchés sur l'arbitrage de Poite. Je ne sais s'il a joué un rôle dans le résultat final. Mais c'est sûr que l'essai que nous ne marquons pas à la fin et celui que nous prenons en contre illustrent bien le fait que cette année la pièce est souvent tombée du mauvais côté, alors que l'année dernière c'était plutôt l'inverse.

J'adhère à l'appel à la clémence pour Silvère, lancé par un forumiste qui rappelle les dérapages, également verbaux,  impunis d'un certain dirigeant de club après un match de son équipe à Clermont.

L'anomalie que constitue l'USO Rugby en TOP14

Oyonnax a réussi à se hisser en TOP14 et à s'y maintenir deux saisons. Il est vraisemblablement condamné à la relégation. Il a failli redescendre à l'issue de la première année dans ce championnat, il y  a deux ans. Il s'en est fallu de quelques minutes.

Le Club a disposé cette année, d'après mes informations, du douzième budget.

Avec 23 110 habitants, c'est la plus petite ville ayant jamais joué en TOP14 et probablement en TOP16 . Il faut savoir que depuis 2009, le nombre d'équipes de villes de plus de 50 000 habitants ayant un club dans l'élite du rugby français est passé de 7 à 10. Il passera à 11, l'année prochaine.

Notre accession à l'échelon supérieur, il y a trois ans, s'est donc faite à contre-courant. Le maintien pour deux saisons supplémentaires est un résultat absolument remarquable. D'autant plus que…

Se maintenir est au moins aussi difficile que monter…

C'est ce que démontre un bref historique :

En 2009, montées de Montauban et d'Albi. Les deux clubs redescendent la saison d'après.

En 2010, montées de La Rochelle et Agen. La Rochelle redescend la saison d'après, Agen après trois saisons.

En 2011, montées de Lyon et Bordeaux. Lyon redescend la saison d'après.

En 2012, montées de Mont de Marsan et de Grenoble. Mont de Marsan redescend la saison d'après.

En 2013, montées d'Oyonnax et de Brive.

En 2014, montées de Lyon et de La Rochelle. Lyon redescend la saison d'après.

En 2015, montées d'Agen et de Pau. Agen redescend — probablement — la saison d'après.

Sur sept saisons, en moyenne, sur deux clubs qui montent, un redescend la saison d'après.

À noter :

- la performance de Brive est certainement à associer à la stabilité de son staff Godignon-Carbonneau-Casadei. C'est un point sur lequel je reviendrai.

- Lyon est monté deux fois, redescendus deux fois. Il montera encore cette année.

- L'histoire de Mont-de-Marsan est éloquente :

En 1999 : Montée du Groupe B en ProD1
En 2001 : Decsente en ProD2
En 2002 : Montée en Top16
EN 2003 : Descente en ProD2
En 2008 : Montée en Top14
En 2009 : Descente en ProD2
En 2012 : Montée en Top14
En 2013 : Descente en ProD2

Tous ces éléments montrent toute la difficulté du maintien, même pour une très grande ville comme Lyon (500 700 habitants), et la possibilité de remonter, même pour une petite ville comme Mont-de-Marsan (30 168 habitants).

Je reviendrai sur ce point dans le sujet : "L'avenir d'Oyonnax".

Les raisons de notre situation

L'instabilité liée au changement de staff et l'erreur de casting

Christophe Urios a annoncé qu'il quittait le club en octobre 2014. Il emmenait dans ses valises ses deux adjoints. Et deux joueurs-clefs. J'ai lu qu'un autre, tout aussi éminent, allait le rejoindre la saison prochaine. Les dirigeants ont dû certainement faire beaucoup pour que Christophe reste. Notons, à ce stade, qu'il est un peu étrange que lorsqu'un homme, en charge de la construction d'une maison, part, il emmène une partie des fondations. Urios a fait son choix, et ce choix. Les patrons du Club n'ont pu que l'acter. Prévoyants, ils avaient pourtant agi très en amont pour que le relai puisse être pris. Cela devait être Joe El Abd qui a préféré aller sur les rives de l'Agout. Confronté à cette situation, contraints et forcés, ils ont cherché une solution de remplacement. La continuité, si importante, en particulier pour un club comme le nôtre, était rompue. De ce seul fait, nous étions déjà en danger. Dix  équipes du Top14 ont le même staff cette saison que la précédente : Toulon, Clermont, Racing, Montpellier, La Rochelle, Agen, Pau, Grenoble, Brive, Bordeaux-Bègles. Le Stade Français a conservé le sien à l'exception de Jeff Dubois ; Toulouse a perdu Guy Novès, mais l'a remplacé par Hugo Mola et Fabien Pelous, deux anciens de la maison, avec Servat et Elissalde qui sont restés ; Castres s'est retrouvé avec le staff complet, homogène et aguerri d'Oyonnax, Christophe Urios étant, en plus, un ancien de la maison. Et nous nous avons dû renouveler toute l'équipe chargée du destin sportif du Club, avec le douzième budget de Top14. Dans ce genre de situation, lorsque le staff d'un club est ainsi décapité, avec moins de moyens que la plupart des autres équipes, lorsque tu le remplaces, tu as au moins 50% de chances de te planter et, au minimum, tu sais qu'il faut que la greffe prenne, qu'il faut du temps, et qu'elle peut ne pas prendre. Nous pouvions être inquiets… C'est Olivier Azam qui fut choisi et reçut les clefs du camion, avec, notamment, la responsabilité du recrutement — et ce n'est peut-être pas ce qu'il a fait de plus mal, même s'il peut être crédité en la matière d'un bide retentissant avec Weepu. Le calvaire n'allait pas tarder à commencer.

Une année bonne et l'autre non

La saison 2014-2015, nous avons fait une campagne exceptionnelle, terminant en sixième position la saison régulière, et nous inclinant d'un rien, en quart à Toulouse. Et le Stade Français a été champion de France…

La Coupe du Monde

L'absence des internationaux pour la Coupe du Monde n'a rien arrangé. Six de nos joueurs ont participé à cette épreuve. C'est, de fait et schématiquement, un tiers de notre "quinze majeur" ou de notre équipe type, qui a manqué le début de saison. En gros, c'est comme si pour 20% de matchs de la saison, le budget était réduit de 33%. Sur les six joueurs, cinq se sont blessés depuis leur retour, à l'exception de Soane. Certains gravement. Ce n'est pas un hasard.

Gazon maudit

Comme certains l'ont écrit sur ce Forum, notre magnifique pelouse synthétique n'a pas toujours été notre alliée. Le jeu est beaucoup plus vif, les appuis, assurés. La vitesse alliée à la différence de poids, si cette dernière lui est favorable, joue en faveur de celui qui porte le ballon. Et puis, il y a des joueurs adverses qui se sont dits que cette moquette pouvait combler leur soif d'espace : voir les essais de 80 m que l'on prend contre Brive et contre Agen.

Il faudra faire avec, car c'est incontestablement un point très positif. Les recrutements doivent intégrer très sérieusement ce paramètre.

L'erreur des dirigeants ?

Les dirigeants vilipendés par certains sont, pour trois d'entre eux, les mêmes que ceux de la montée et du maintien. La mémoire est courte. Je pense nous leur devons une très profonde reconnaissance pour ce qu'ils ont fait, pour leur investissement et leur engagement personnels, en temps, en argent. Pour les résultats qu'ils ont obtenus. Ils méritent, au minimum, notre respect et, incontestablement, notre confiance pour la suite. "Suite", le mot est lâché. Le président Émin avait dit dans son discours prononcé depuis le centre du terrain après le match contre Lyon, l'année dernière : "Nous avons des idées pour la suite et de la suite dans les idées." La "suite" sera un passage probable par la PROD2. Il n'a rien de déshonorant. Et le combat est déjà engagé pour un retour dans une élite dont le format est susceptible de changer.

Et pour certains, mises à part les sept plaies d'Égypte, tout leur incombe dans la situation actuelle. Il ne faut pas exagérer.

Certes, il y a Azam…  C'est vrai. Mais le mauvais choix ne se révèle qu'à posteriori. Lorsqu'ils signent en décembre 2014, qui aurait pu avancer que le Bigourdan était une mauvaise pioche ? Il avait un certain nombre de références, très bonnes, en tant que joueur en France et en Angleterre, et en tant qu'entraîneur à Toulon et à Lyon. Et lorsque l'on se rend compte des piètres prestations du LOU pour les six derniers matchs de la saison dernière, en particulier à Mathon contre les nôtres, on peut encore les considérer comme l'héritage du manager il y a peu démissionné qui présidait aux destinées de l'équipe voisine. Et de toutes façons, le contrat alors est  alors signé. Pour le meilleur et pour le pire. Ce fut le pire. Le divorce USO-OA est donc célébré en petites pompes. Les dirigeants font confiance à Johann Authier. Le staff actuel est composé de cet ancien joueur de notre équipe, qui déclare "avoir la prétention d'être oyonnaxien" — j'aime bien —, de Stéphane Glas et de Pascal Peyron.

Le choix "Authier"

Je lis déjà des critiques sur Johann.

Notamment autour du thème de "l'équipe type". Tout d'abord, il faut reconnaître que ce qu'il a hérité d'une situation très compliquée. Il est très jeune. Il a une courte expérience. Mais :  "Aux âmes bien nées… " Je ne le connais pas mais il doit posséder de grandes qualités personnelles, évidentes et reconnues, dont du caractère, par un certain nombre de personnes, dont Messieurs Émin, Bendjaballah et David, pour qu'une telle confiance lui ait été faite. Et il a accepté la responsabilité. Ce qui démontre un certain courage, qui ne lui jamais fait défaut sur un terrain. De toute évidence, les dirigeants ont tenu le raisonnement suivant : "Si nous ne voulons pas, tous les x années, être confronté au problème "type Urios", nous allons trouver la ressource dans nos forces vives". Ce sera un Oyoman, un des nôtres, un fidèle qui aura la responsabilité du staff. C'est ce même raisonnement qui place le centre de formation au coeur du dispositif. Quant à ses compositions d'équipe, reconnaissons à notre entraîneur en chef d'avoir le mérite de donner leur chance aux jeunes. Je pense que tous ceux qui l'ont eue ont fait honneur au maillot.

Mais aussi sur sa capacité à diriger l'équipe, même en ProD2, le destin qui nous est promis. Certains évoquent même la Fédérale 1. Un des intervenants sur ce Forum, pas forcément négatif vis à vis du Club, et je lui en sais gré, a parlé du "général Authier". Il a vite été corrigé par un autre débatteur d'un "Le caporal… pas le général…". Il s'agit d'un compliment, ce grade était celui d'un autre numéro 9, Jacques Fouroux, notre "Petit Caporal" qui a eu la carrière que l'on sait notamment comme capitaine comme entraîneur de l'équipe de France à une époque bénie : un grand chelem dans le premier cas, deux dans le second. Donc que notre caporal à nous ne se formalise pas trop, d'autant plus qu'il n'est pas très grand, lui non plus. L'important c'est pas la taille, c'est pas le grade, c'est la trempe…

L'avenir de l'USO Rugby

La saison prochaine, notre équipe sera, sauf énorme surprise, en ProD2. En quelque sorte, c'est un retour à la normalité. Les dirigeants ont déjà travaillé et travaillent pour que nos rouges-et-noirs soient à la hauteur de leur histoire, avec le projet de revenir a l'anormalité par un retour dans l'élite de l'élite. Ils communiqueront un jour et ce ne sera pas par bribes.

L'USO Rugby doit rester une fête et une fierté pour les habitants d'Oyonnax et de la région, aussi pour notre ville. Le stade va encore être modernisé. Il sera prêt pour le grand retour, à la fois rêve et objectif. Mais il doit se remplir à chaque match. Et c'est à mon sens un des grands challenges à se donner par les dirigeants. Il faut obtenir le résultat qu'a obtenu le Stade Rochelais, celui de faire le plein à Marcel-Deflandre, à l'occasion de tous les matchs de ProD2. Si c'est le cas à Mathon, ce qui implique qu'un certain nombre de présupposés soient satisfaits, montée ou pas montée, cela serait magnifique. C'est certainement possible. Les prix des places et des abonnements auront une certaine importance, mais il y a d'autres facteurs comme le comportement de l'équipe sur le terrain, la qualité du jeu, le retour aux valeurs, le pôle de divertissement et de convivialité pour les supporters que doit rester notre stade.

La possibilité de remonter en Top14 sera conditionnée par l'éventuelle nouvelle configuration de ce championnat et par les tout aussi éventuelles conditions d'accession. Mais une chose est certaine : tous les clubs de grandes villes, susceptibles d'être présents en Top14, y seront la saison prochaine. Dont celles qui sont montées depuis moins de dix ans : Paris-Racing, Toulon, Grenoble, Bordeaux, Pau, Lyon… La ProD2 sera un championnat plus équilibré au plan des budgets, dans lequel l'USO aura toute ses chances.

Appel aux supporters

Le Club se sauvera peut-être de la descente en ProD2. Mais, probablement pas. Eu égard à son nombre d'habitants, Oyonnax en Top14 est une anomalie. Et c'est tout à l'honneur des dirigeant de vouloir faire perdurer cette anomalie. Ou de la rétablir si nous descendons. Mais la ProD2, ce n'est pas l'enfer. Et, dans les deux championnats, le soutien inconditionnel et massif des supporters du Club est indispensable. Pas un ne doit manquer à l'appel. Il faut rester souder derrière les dirigeants.

Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"…
_________________
"L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour naître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination." Pierre Mac Orlan


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Mer 20 Avr - 18:00 (2016)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Joyo
MessagePosté le: Mer 20 Avr - 18:23 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 18
Localisation: Oyonnax

Chapeau bas, tout est dit sans aucune agressivité à l'égard de quiconque....
Bravo si tous les supporters d'oyo.....
_________________
Du rêve depuis 15 ans.
Merci Oyomens.


Revenir en haut
TIF 26
MessagePosté le: Mer 20 Avr - 18:52 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

En ligne



Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 5
Localisation: LYON

Voila un avis qui m'incite à  m'inscrire et à valider aussi tout ceci.
l'avenir a l'USO est radieux...

Reconstruire sur une base saine...avec une équipe de managers compétents, passionnés, intègres et honnètes...avec les valeurs des Oyomen.
une Oyomen factory que les centres du RAcing, Toulouse ou CLermont n'ont rien à envier...
un centre de formation qui commence à sortir des joueurs d'avenir....
des structures digne de ce nom
un recrutement ciblé sur des valeurs qui font le rugby depuis toujours....et non pas basé sur un CV...
si il faut repartir de PRO D2 pour reconstruire...ce n'est certainement aps une punition mais plutôt
 une chance.


Revenir en haut
VicUSO
MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 05:33 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 27 Oct 2013
Messages: 86

Merci de prendre le temps d'écrire ici, tes messages sont rares mais toujours plein de sens! 
je participe peu au forum mais j'essaye d'apporter un peu de positif de temps en temps dans le flux incessant de critiques qui sévit sur ce forum


Certains sont devenus blasés par le top 14, et pensent que oyonnax en top 14 est la norme et que cela doit être éternelle. Oui reste au plus haut niveau doit être l'objectif au quotidien, mais n'oublions pas que tout ce que le club vit depuis 3-4 ans est extraordinaire. Le club a énormément grandi au court de cette période et a changé de dimension. Nous redescendons en nous positionnant comme des prétendants légitimes aux places qualificatives pour la montée. Il y a 5 ans, nous oscillions entre la 8eme et la 10eme place de pro d2.


Ayons confiance en l'avenir, et comme le dit Vae Victis en les dirigeants à qui on ne peut pas reprocher grand chose depuis 15 ans


Revenir en haut
OYOVAL
MessagePosté le: Sam 23 Avr - 10:43 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 816
Localisation: OYO

J'suis d'accord avec ce que dit "vae victis" notamment sur la difficulté de se maintenir et de reconstruire une nouvelle equipe en tournant la page de l'ère Urios et en renouvellent l'effectif pour retrouver l'état d'esprit d'Oyo.
L'objectif du club est de maintenir l'USO au plus haut niveau selon la déclaration de T.Emin; il ne faut pas que les supporters croient que cela veut dire que l'on va remonter rapidement en Top 14.....
Arriver dans le trio de tête de la ProD2 peut être considéré comme un objectif acceptable pour le club ?!
Pour envisager plus, c'est le budget qui le déterminera....   
J'suis d'accord aussi sur la façon d’émettre une critique sans faire de dérapages sur la forme.
Je ne suis pas trop d'accord avec le fait de dire qu'Urios a emmené les fondations avec lui avec le départ de 2 joueurs; elles se sont écroulées d'elles mêmes car il gérait beaucoup de choses dans l'environnement du club.
Et peut etre qu'O.Azam voulait se concentrer sur le jeu et le staff n'a pas (su) gérer le vestiaire.
Je ne savais pas que Joe Elab était prévu en remplacement d'Urios....?!
Si tel était le cas, je suis sûr que l'association avec O.Azam et Lippi Sinott aurait réussi mieux qu'avec S.Glas et PP.
au lieu de ça, il y a eu le "putsch" des joueurs lors d'une réunion avec les dirigeants pour balancer ce qui n'allait pas et qui a conduit à l’éviction du coach......
C'est bien là ou les dirigeants sont critiqués pour n'avoir pas su gérer tous cela : "l'apres Urios"     
Pour Weepu beaucoup disent que ce n'est pas O.Azam qui l'a recruté mais un dirigeant pour faire un coup médiatique sans se préoccuper plus que ça sur son état de santé; alors que l'on a vu qu'il ne pouvait pas courir car il a le genou vrillé......
Bref, le constat que fait "vae victis" d'une façon plus élaborée, on l'a tous fait; reste plus qu'a attendre dans le détail le nouveau projet du club.  


Revenir en haut
bobo 01
MessagePosté le: Sam 23 Avr - 11:52 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 152
Localisation: samognat

OYOVAL a écrit:
J'suis d'accord avec ce que dit "vae victis" notamment sur la difficulté de se maintenir et de reconstruire une nouvelle equipe en tournant la page de l'ère Urios et en renouvellent l'effectif pour retrouver l'état d'esprit d'Oyo.
L'objectif du club est de maintenir l'USO au plus haut niveau selon la déclaration de T.Emin; il ne faut pas que les supporters croient que cela veut dire que l'on va remonter rapidement en Top 14.....
Arriver dans le trio de tête de la ProD2 peut être considéré comme un objectif acceptable pour le club ?!
Pour envisager plus, c'est le budget qui le déterminera....   
J'suis d'accord aussi sur la façon d’émettre une critique sans faire de dérapages sur la forme.
Je ne suis pas trop d'accord avec le fait de dire qu'Urios a emmené les fondations avec lui avec le départ de 2 joueurs; elles se sont écroulées d'elles mêmes car il gérait beaucoup de choses dans l'environnement du club.
Et peut etre qu'O.Azam voulait se concentrer sur le jeu et le staff n'a pas (su) gérer le vestiaire.
Je ne savais pas que Joe Elab était prévu en remplacement d'Urios....?!
Si tel était le cas, je suis sûr que l'association avec O.Azam et Lippi Sinott aurait réussi mieux qu'avec S.Glas et PP.
au lieu de ça, il y a eu le "putsch" des joueurs lors d'une réunion avec les dirigeants pour balancer ce qui n'allait pas et qui a conduit à l’éviction du coach......
C'est bien là ou les dirigeants sont critiqués pour n'avoir pas su gérer tous cela : "l'apres Urios"     
Pour Weepu beaucoup disent que ce n'est pas O.Azam qui l'a recruté mais un dirigeant pour faire un coup médiatique sans se préoccuper plus que ça sur son état de santé; alors que l'on a vu qu'il ne pouvait pas courir car il a le genou vrillé......
Bref, le constat que fait "vae victis" d'une façon plus élaborée, on l'a tous fait; reste plus qu'a attendre dans le détail le nouveau projet du club.  


+1000


Revenir en haut
OYOVAL
MessagePosté le: Sam 23 Avr - 13:40 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 816
Localisation: OYO

bobo 01 a écrit:
OYOVAL a écrit:
+1000









et encore, je ne dis rien sur le bilan du "Caporal" .......  Mr. Green


Revenir en haut
force 4
MessagePosté le: Sam 23 Avr - 16:28 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 233
Localisation: oyonnax

SA FAIT PLAISIR de lire tout ça. mais une aspirine derrière pour se reposer.allé l'uso on va tout dégommer en pro d2. l

Revenir en haut
OYOVAL
MessagePosté le: Dim 24 Avr - 00:23 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 816
Localisation: OYO

force 4 a écrit:
SA FAIT PLAISIR de lire tout ça. mais une aspirine derrière pour se reposer.allé l'uso on va tout dégommer en pro d2. l


j'suis content de retrouver un nouveau challenge en pro D2 mais on dégommera tout comme tu dis si on retrouve des pointures en première ligne pour remplacer les Jenneker, Clerc, Guillamon, Delboulbes des Lassalle, Lagrange, Mirek et surtout des Damien Browne (le meilleur deuxième ligne que l'on ait connu; après Nicolas Panier.....  Shocked )  des Diaby, Soqueta, Figarola, Arnaud Pic, Audy, Urdapilleta, Aguillon, Bousquet, ou autres Taukafa et Genty......
Des grands arrières je ne me souviens pas en avoir vu..... Neutral   Mr. Green
   


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:51 (2016)  Pour que "Ici" redevienne "Oyonnax"… -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Ici, ici, c'est Oyonnax !!! Index du Forum -> Ici c'est Oyonnax !!! -> Le club

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com