Ici, ici, c'est Oyonnax !!! Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  Oyo en Top 14 ?
Tango & Cash
MessagePosté le: Ven 14 Sep - 12:10 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2014
Messages: 349
Localisation: OYONNAX

J'ouvre ce sujet qui me paraît intéressant, à savoir si c'est bien qu'Oyo soit en Top 14, et de ce fait joue la montée.

Je suis dubitatif sur la capacité d'Oyo à exister en Top 14, ce championnat devient de plus en plus une affaire d'argent. Quand on voit les budgets des grands clubs, leurs joueurs, leurs recrutement, j'en suis perplexe. Pau annonce déjà l'arrivée de 2 internationaux all-blacks pour la saison prochaine ! Et d'autres vont suivre dans les d'autres club.

Comment Oyo peut t'il lutter contre cela ??? Avec un budget conséquent mais beaucoup plus petit que les gros clubs, ce n'est pas possible d'exister. Sauf à jouer un mini championnat à 3 (Comme Grenoble, USAP, et Agen actuellement) : mais est-ce intéressant ? Est-ce excitant ? Se contenter d'un où deux exploits par saison ? Et surtout jouer le maintien et rien d'autre...

Ces différences de moyens ne me donnent, personnellement, pas envie de regoûter au Top 14......


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Ven 14 Sep - 12:10 (2018)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
xvdefrance
MessagePosté le: Ven 14 Sep - 14:34 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 14 Mai 2018
Messages: 75
Localisation: Coteaux du Lizon

Le Top14 est entrain de s’étouffer tout seul.
Des milliardaires investissant à fond perdu dans des clubs.
Les clubs ayant construits un modèle économique leur permettant de survivre en Top14 sont en train de couler les uns après les autres (regardez Toulon).
Les stades se vident d'année en année.
Et ce modèle de championnat qui ne permet même plus d'avoir une équipe nationale compétitive.
Comme beaucoup, j'ai mis longtemps à me remettre de la défaite à Grenoble mais n'est-ce pas finalement mieux au final ?
Le problème est que c'est le Top14 qui attire les bons joueurs et les investisseurs.
De quoi faire balancer mon coeur.


Revenir en haut
ici6474
MessagePosté le: Ven 14 Sep - 18:20 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 127
Localisation: 74

moi je suis tout a fait d'accord avec cette analyse et depuis longtemps.je prefere suivre un club qui se bat pour gagner plutot qu'un qui se bat pour ne pas perdre.Quel interet cette annee de suivre les 3 clubs cites ? ils vont se battre toute la saison pour ne pas prendre des valses et esperer grapiller qques points .Quand je vois les scores deja encaisses par Agen qui pour moi est le moins mauvais des 3 quel plaisir y trouve un supporter.Apres je ne connais pas le point de vue des sponsors , retombees moins fortes en pro d2 ? mais quel est le sponsor Oyo qui attend des retombees nationales ou meme internationales ? en plus on a une pro d2 qui ressemble beaucoup a ce qui se faisait de mieux dans le rugby il y a qques annees . Et le jeu n'a rien a envier au top 14 qui est d'une tristesse affligeante.le we dernier j'ai regarde un moment UBB/MHRC score final 3 à 3  (penalites) comme au foot !!! 

Revenir en haut
Balou
MessagePosté le: Sam 15 Sep - 21:09 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Oct 2015
Messages: 37
Localisation: Maisod

Bonsoir à tous,


Bonne initiative d ouvrir un topic sur ce  sujet Tango Cash.
En effet, la problématique mérite d être posée. Est il possible d exister encore en Top 14 avec un budget inférieur à 20 millions ?


En 2 ou 3 ans, les données ont complètement changé, les salaires se sont envolés, les indemnités dues pour enrôler un Jiff sont presque inabordables, voir le cas d  Hamdaoui l arrière du BO transféré au Stade Français.....!!!!!


Financièrement, sans gros sponsor national, je ne vois pas comment nous pouvons y parvenir. La seule solution semble la formation et encore la formation.....!!!!!! Après, pour sortir des joueurs, il faut du temps 
Et encore du temps.....!! 
La décision d àvoir crée une strate élite dans l organigramme des équipes apparaît comme la solution envisagée par le club.


Quant à savoir, s il faut mieux jouer le haut du tableau en Pro D2 ou un mini championnat à 3 en Top 14, chacun a sa réponse
Contrairement à notre collègue Ici6474, je préfère être en Top 14, emotionnellement les moments  vécus à Mathon sont inoubliables......!!! RUGBISTIQUEMENT parlant, C est également le cas, je supporte mon club mais si le jeu produit par  l adversaire est riche et de qualité, ne soyons pas aveugle, profitons du spectacle.....!!!!


En conclusion, il est clair qu Oyonnax Rugby  pour reprendre la nouvelle appellation est à la croisée des chemins...... Alors rendez vous en fin de saison pour la réponse.


Allez Bonne soirée  et bonne deuxième mi temps à ceux qui regardent Stade Toulousain Racine 92.






C est lors de 
_________________
Le pessimisme est d humeur l optimisme est de volonté


Revenir en haut
enzo
MessagePosté le: Dim 16 Sep - 12:39 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 223
Localisation: oyonnax

Le Président Thierry Emin s’exprime sur le début de la saison et se confie sur l’avenir du club


Oyonnax Rugby

Blog, Post Slider

0




Après ce 1er bloc, quelle est votre analyse sur le début de saison d’Oyonnax?

Après l’échec du match de barrage contre Grenoble que nous avons vécu comme un traumatisme et une humiliation, les joueurs se sont remobilisés pour cette saison en PRO D2 avec l’objectif de se racheter de ce non match qui a gâché au final une saison qui pourtant aurait pu aboutir sur un exploit retentissant en cas de maintien.

Il était important de bien débuter ce bloc surtout d’un point de vue comptable. Ce que nous n’avions pas su faire il y a 2 ans quand nous pointions à la 11ème place après le 1er bloc. Il reste bien sûr beaucoup de choses à travailler et espérer nous voir plus flamboyant, mais il fallait d’abord privilégier le classement pour ne pas tomber dans le doute.

Les joueurs dans leur ensemble ont adhéré aux objectifs du club et se doivent une revanche. Même si nous abordons un championnat au niveau plus élevé et plus homogène où 11 équipes prétendent se qualifier. Il y a 4 ans, avec 11 millions de budget, un club aurait été bien au-dessus de ses concurrents. On voit cette année qu’avec un tel budget, nous sommes le quatrième de cette division.

Etes-vous inquiet devant cette inflation des budgets ?

Cette hausse des budgets semble inexorable. En PRO D2 en dessous de 10 millions, il semble difficile d’avoir la prétention de jouer une montée en TOP 14, tout comme en TOP 14 un budget trop éloigné des 20 millions est un handicap. Il faut être réaliste, un budget élevé n’est pas un gage de réussite, mais sans budget minimum on est sûr de ne pas réussir. Il n’y a qu’à voir le nouveau paysage des clubs de PRO D2, l’ambition de nouveaux venus et tous les NOMS qui ont disparus du rugby professionnel.

Est-ce à dire que vous êtes inquiets pour le club ?

Oui et non. Si d’un point de vue sportif, on est dans les clous, nous sommes actuellement au niveau du Directoire et du conseil de surveillance déçus et énervés. La question se pose plus au niveau de l’engouement que suscite encore Oyonnax.

Vous parlez d’une certaine désaffection du public ?

Après une saison passée en TOP 14 et ces deux premiers matchs à Mathon en PRO D2, force est de constater que nous sommes interpelés par certains phénomènes. On a le sentiment que le public est blasé. Qu’il ne se rend pas compte de la chance qu’il a pour un bassin comme le nôtre d’avoir sur les 6 dernières années été 2 fois champion de France de Pro D2 et de vivre 4 saisons en TOP 14 dont un match de barrage. Que l’équipe puise sa force dans le soutien populaire, qu’ils se sont dépassés pour eux. Poussé par ce public que l’on a connu, Oyonnax a été capable de renverser des montagnes.

Or l’année dernière, il a fallu attendre la fin de saison et des matchs contre Brive, Toulon ou Lyon pour revoir ce public en nombre et cette ferveur. Je ne pense pas qu’il y aurait eu un exploit contre Toulon à la dernière minute si le public n’avait pas poussé avec l’équipe.

Pour un club comme le nôtre, la billetterie (abonnements et entrées) devrait représenter 20% du budget. L’an passé, elle n’a été qu’un peu plus de 10%. Le stade Mathon, pour des matchs contre Montpellier, la Rochelle, le Racing, Bordeaux a sonné creux. Ce fut dur à encaisser.

Ce début de saison confirme cette tendance. On entend certaines contraintes (match du jeudi, du vendredi….), mais comment expliquer que le match contre Bourg qui aura lieu dans 15 jours verra un stade plein. On connait l’importance du derby mais un match contre un prétendant comme Bayonne, comment expliquer qu’il ne fasse pas recette. Même avec un prix d’appel de 99€ pour la saison en tribune assise et couverte, ça ne fonctionne pas vraiment. Faut-il aller en Fédérale 2 pour faire des derbys et voir les gens revenir au stade ou faut-il garder de l’ambition ?

Au-delà du nombre, on ne sent plus ce soutien et cette ferveur. On entend plus de critiques que d’encouragements venant d’une minorité mais c’est celle qu’on entend. C’est très difficile à vivre.

La continuité du club repose dans le fait que le public doit se remobiliser… Notre histoire doit s’écrire avec son territoire et sa population, on doit se remotiver, il n’est pas possible d’avoir une si faible affluence à Mathon. Il y a 2 ans en PRO D2, Mathon était rempli à 60%. On est loin du meilleur public de France que nous avons connu à 2 reprises.

Chacun a une responsabilité. Le succès de demain dépend en partie de tous. Si les gens s’éloignent du club, s’il n’y a plus de rêves, alors il faut admettre que les plus belles heures du club sont derrière nous.

Que voulez-vous dire ?

Le club est l’étendard de ce territoire. C’est un peu son porte drapeau. Hors, même si le public est parfois versatile et je pense qu’il a une clé en main et qu’il peut réagir, nous sommes aussi très agacés par ce qui se passe d’un point de vue économique. On ne peut se plaindre de l’attractivité du territoire et abandonner sa locomotive en terme d’image. Même si nous avons plus de 250 partenaires, nous avons identifié plus de 100 entreprises significatives de la vallée qui ne sont pas partenaires du club. Cela va au-delà du sportif voire même du rugby. Quand on a la chance d’avoir un club comme Oyonnax qui joue dans les 15 premiers clubs de France depuis 6 ans, avec l’impact médiatique, sociétal, économique que cela représente pour la Vallée, c’est une faute envers le territoire de ne pas le soutenir. Quand des partenaires significatifs locaux retirent le soutien pour des motifs sportifs, parce qu’on est en PRO D2, c’est une trahison. Et j’emploie ce mot fort car c’est une trahison envers le territoire du Haut Bugey. Car si le club venait à régresser fortement, on mesurerait vite les conséquences et il sera trop tard pour avoir des regrets. Si tout le monde se fédérait derrière le club, alors je vous garantis qu’on serait parmi les 10 premiers clubs de France. Car on n’a pas l’impression d’être au bout des ambitions et qu’il y a une grosse réserve de moyens. Mais on ne peut plus brasser des mots et de l’air.

J’en profite pour rappeler que le Directoire et le Conseil de Surveillance dans son ensemble assument les augmentations de capital successives et représentent cette saison 30% du partenariat. On ne peut plus continuer ainsi.

Est-ce que vous remettez en cause votre présidence ?

Oui et je parle au nom du directoire, Dougal Bendjaballah, Hervé David et moi sommes très proches de la rupture. Nous sommes viscéralement attachés à cette ville, ce territoire par l’histoire de nos familles et nos entreprises, nous sommes bénévoles au club mais certains ne nous respectent pas.

Nous avons toujours essayé de faire au mieux même si je reconnais que nous avons parfois fait des erreurs. Mais personne ne se doute de l’énergie, du temps et l’argent que cela nous coûte.

Nous avons une assemblée d’actionnaires en décembre qui devra renouveler les membres du conseil de surveillance, leur mandat arrive à échéance. Ensuite le conseil de surveillance devra nommer le directoire pour 4 ans. A ce jour, nous ne demanderons pas le renouvèlement de notre mandat.

Le club est sain financièrement, nous avons des infrastructures de premier ordre, les joueurs et le staff font le job.

Je l’ai dit, nous avons toujours assumés nos décisions mais si certains veulent présenter un projet aux actionnaires ils sont les bienvenus.

D’ici là nous gèrerons le club de la meilleure façon avec l’ambition sportive et l’équilibre financier.

Mais quoi qu’il en soit, quelle que soit notre décision, le club devra avoir le soutien de la vallée, de sa population, de ses politiques et de ses forces vives.

On vous sent vraiment amer ?

Amer n’est pas le bon mot. Comme tous ceux qui œuvrent pour ce club, nous sommes fatigués et déçus de voir parfois une minorité détruire le travail qui a été fait. Il faut que chacun assume ses responsabilités.

Mais nous avons confiance aussi en la faculté de la vallée à se remobiliser, à avancer et rebondir. Mais il faut aller vite car la saison prochaine se prépare dès maintenant et il ne faut pas trainer. Nous sommes encore là et jamais nous n’abandonnerons le club totalement et de façon déraisonnée.

Car nous sommes fiers de notre territoire et fier de notre club.

Car Oyonnax Rugby, c’est le territoire !


un message plutôt très très pessimiste et très inquiétant pour la suite....nn?


Revenir en haut
force 4
MessagePosté le: Dim 16 Sep - 18:49 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 289
Localisation: oyonnax

message pas trés rassurant, mais il a pas tort dans ce qu'il dit, prendre l'exemple de la rochelle  pro 2 ou top 14  le stade est toujours plein. BON maintenant avec les jeudi mais le vendredi normalement c bon c le debut du wkn. allé tous à mathon.

Revenir en haut
OYOVAL
MessagePosté le: Lun 17 Sep - 06:05 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 1 213
Localisation: OYO

houlalala ! en pleine déprime le président !  Mr. Green
les mots sont inattendus " déçu, énervé, agacé, trahison"
Il faut créer du rêve c'est sûr mais pas en promettant qu'oyo sera en top 14 quand les résultats ne sont pas là. C'est pour cela que les gens sont déçus.
Les gens ont été aussi déçus par les mauvais choix :entraineurs et recrutements. je crois que l'on n'a pas encore digéré l'après Urios....      


Revenir en haut
loire
MessagePosté le: Lun 17 Sep - 06:23 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 3
Localisation: St Bonnet le chateau

Le club n'a pas su gérer l'après URIOS avec des mauvais choix ce qui explique le désengagement de la part des investisseurs (locaux, régionaux et Suisse) et du public. Personnes n'a encore compris les choix avec AZAM et la pelouse synthétique et comme Buononato n'a pas le niveau cela annonce pas des beaux jours...
 

 
 

_________________
Loire.


Revenir en haut
Tango & Cash
MessagePosté le: Lun 17 Sep - 18:18 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2014
Messages: 349
Localisation: OYONNAX

Bah, voyons, maintenant c'est la faute des supporters tout ce qui arrive au club. C'est nouveau, je n'avais jamais entendu ça de ma vie Mr. Green
Mais comme Buononato est incapable de faire une équipe qui apporte du plaisir sur le terrain, au moins Emin nous en apporte avec son interview Okay

Si je devais résumer ma pensée, les dirigeants doivent avant tout balayer devant leur porte et se remettre en question. Là, le club avancerait et le reste suivrait, mais voilà, c'est pas gagné...


Revenir en haut
tournevis
MessagePosté le: Mer 19 Sep - 09:25 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 12 Nov 2014
Messages: 106
Localisation: PORT

Attention, je pense que le club est à un tournant...Emin s'est rendu compte qu'un retour en TOP 14 avec un budget inférieur à 20M€ entrainera quasiment un retour à l'étage inférieur. Il ne faut pas rêver si on veut exister en top 14, il faudra 22ou 23 M€ pour viser le maintien. Ce qui permettrait d'avoir quelques joueurs aguerris et staff plus compétent que celui en place (cependant je pense que celui que nous avons covient à la situation)..

Hors aujourd'hui, le club doit être dans une impasse en ne trouvant pas de nouveau investisseurs pour combler ceux qui ont arrêtés de donner (car ily en a) et de nouveaux qui pourrait donner un second souffle.

Moi ce que je crains c'est que Dougal se retire et là, j'ai peur que l'on plonge très rapidement.

Faut bien se dire que malheureusement c'est le pognon qui va dicté notre avenir


Revenir en haut
nano01
MessagePosté le: Sam 22 Sep - 00:02 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 129
Localisation: saint martin du fresne

Tango &amp; Cash a écrit:
J'ouvre ce sujet qui me paraît intéressant, à savoir si c'est bien qu'Oyo soit en Top 14, et de ce fait joue la montée.

Je suis dubitatif sur la capacité d'Oyo à exister en Top 14, ce championnat devient de plus en plus une affaire d'argent. Quand on voit les budgets des grands clubs, leurs joueurs, leurs recrutement, j'en suis perplexe. Pau annonce déjà l'arrivée de 2 internationaux all-blacks pour la saison prochaine ! Et d'autres vont suivre dans les d'autres club.

Comment Oyo peut t'il lutter contre cela ??? Avec un budget conséquent mais beaucoup plus petit que les gros clubs, ce n'est pas possible d'exister. Sauf à jouer un mini championnat à 3 (Comme Grenoble, USAP, et Agen actuellement) : mais est-ce intéressant ? Est-ce excitant ? Se contenter d'un où deux exploits par saison ? Et surtout jouer le maintien et rien d'autre...

Ces différences de moyens ne me donnent, personnellement, pas envie de regoûter au Top 14......


Je pense que la sagesse a parlé....Meme si je me suis interdit pendant des années de me rendre a l'évidence (une petite ville , meme si le bassin a 50 000 habitants ) comment une ville comme la notre peut entretenir une équipe de TOP14... notre place est en PROD2 , mais rien que d'y penser ça me torture...Les moments passés a Mathon (et ailleurs) sont inoubliables et tous nous voudrions les revivre en oubliant de raisonner et de réfléchir....Comme un moteur en permanence en surrégime..Mais soyons clairs et je serais honnete , si la possibilité de remonter en TOP14 se présentait , au diable le raisonnable , la sagesse...et vive l'ivresse d'un championnat superbe (meme si on peut le critiquer sous beaucoup d'aspects...)...On a pas envie de descendre du train et de regarder les autres s'éloigner...!!!! Papa Noel tu nous amènes des sous....???


Revenir en haut
Vae victis
MessagePosté le: Sam 22 Sep - 08:25 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 61
Localisation: Toulouse

Au moment même où des forumistes abordaient la question de l’intérêt de la présence en Top14 de Oyonnax Rugby, le triumvirat qui préside aux destinées du club, par la voix du Président de la SASP, annonçait son intention de ne pas solliciter de nouveau mandat en décembre prochain…

En ce qui concerne le premier point, la question me semble mal posée. En effet, en sport, un individu ou une équipe participe à une compétition pour y figurer le mieux possible et, si possible pour en sortir vainqueur. « La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. » écrivait Camus. Cette lutte est consubstantielle à l’esprit sportif. Et une équipe qui évolue en ProD2, si elle réussit particulièrement bien sa saison, peut accéder en Top14. Doit-elle refuser cette promotion chèrement gagnée lors des joutes hebdomadaires ? Bien sûr que non car, d’une part, pour tout joueur de cette équipe, c’est une récompense, et d’autre part, la manne des droits télévisés — de l’ordre de 4 Millions d’Euros », si je suis bien informé — lui permet de se renforcer et de rêver à un maintien qui sera, certes, toujours difficile. Mais cette difficulté est le nouveau, grand et beau défi à relever. À limiter ses ambitions, toute équipe serait vouée au déclin, peut-être à terme à une relégation. J’ajouterai que le problème se pose « à tous les étages ». Un supporter de l’USB, ce matin-même, peut se demander : « Que faisons-nous en Pro-D2 ? »

Quant aux déclarations de nos dirigeants… Il faudrait d’abord rappeler le rôle éminent que ces trois hommes ont joué dans la fabuleuse histoire de ce Club depuis plusieurs années. Hervé David a été le Président de la montée en Pro-D2 et de la première accession en Top-14. Thierry Émin est vice-président depuis 2007, lis-je sur Rugbyrama. Il était aux côtés de Monsieur David, par ailleurs partenaire éminent et historique du Club, à Montpellier. Il lui a succédé. Sous ses mandats, avec Hervé et Dougal, le club est resté trois ans en Top14, est descendu, pour remonter aussitôt puis redescendre après la déroute de Grenoble, en mai dernier. Monsieur Bendjaballah, aujourd’hui vice-président, a fortement contribué humainement et financièrement au fonctionnement de l’entité depuis presque une dizaine d’années. Je pense que les seuls sentiments que nous devons avoir à leur endroit sont ceux de la gratitude et du respect auxquels, personnellement, j’ajouterais un zeste d’admiration. Merci  et bravo pour tout, Messieurs.

Que nous disent-ils ? :

une centaine d’acteurs économiques majeurs de la région n’ont pas — encore — joué le jeu.
des partenaires historiques se sont retirés de la table.
le public n’est pas présent aux rendez-vous de Mathon.
ils n’excluent pas de changer de point de vue d’ici décembre.
en tout cas, ils ne retireront pas leur soutiens financiers au Club qu’ils continueront à supporter et auquel ils souhaitent le meilleur..

Il faut distinguer trois volets : celui du pouvoir au sein du Club, celui de la contribution de nouveaux partenaires potentiels, celui du public.

Le premier est, aujourd’hui, essentiel. Si Thierry, Hervé et Dougal ont pris cette position, c’est dans l’intérêt de Oyonnax Rugby. Entre les lignes, on comprend que leurs départs conjoints pourraient inciter d’anciens partenaires importants qui se sont retirés à revenir dans la partie. La nouvelle direction pourrait donc être issue de ce camp-là. L’important, c’est que les forces vives soient, à nouveau, réunies, et que l’union sacrée soit rétablie. Car toute division serait létale. Bien évidemment, les nouveaux hommes forts devront bénéficier du soutien de tous. Et, ils l’auront. Ce qui est clair, c’est que tout le monde devra se parler pour se ressouder. C’est probablement l’objectif poursuivi par la publication des « déclarations ». Et après une paix au sommet retrouvée, il n’est pas exclu que nos trois dirigeants actuels conservent en mains les destinées du Club, en décembre prochain.

La question des acteurs « abonnés-absents » est évidemment cruciale. Les « déclarations »  les mettent face à leurs responsabilités. C’est donc un moyen solennel de les relancer.

Quant au public, il faut bien constater qu’il y a un noyau dur de 5 500 spectateurs, en gros la moitié de la capacité du stade. Remplir les 5 500 autres places est possible. Cela a été démontré dans le passé.  Mais ceux qui sont susceptibles de les occuper sont certainement moins mordus. Ils ont probablement été affectés par le désastre de Grenoble. Ils sont à reconquérir. C’est un travail de plus ou moins longue haleine qui passe bien sûr par des actions commerciales pertinentes, mais aussi, et beaucoup, par l’image que renvoie l’équipe et ses résultats.

Notre staff et nos joueurs ont un rôle très éminent à jouer.  Et c’est bien. Et c’est juste. Que le sort de notre Club se joue avant tout et d’abord sur le vert d’un gazon, fût-il synthétique, plutôt qu’autour d’un tapis de la même couleur. Celle de l’espérance, celle de tous nos espoirs…

Il faut continuer à écrire notre histoire.
_________________
"L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour naître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination." Pierre Mac Orlan


Revenir en haut
nadeq0169
MessagePosté le: Sam 22 Sep - 09:22 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 92
Localisation: exOYO

Bravo pour vos commentaires. Pour ma part, je comprends parfaitement l’amertume du Président et donc sa réaction. Une nouvelle fois encore vous êtes vous posé les bonnes questions ? Pourquoi cette désaffection de partenaires et du public ? Je pense qu’elle est due à l’échec enregistré à Grenoble où equipe a été défaite car elle n’a pas joué.
Pour cette nouvelle saison , M. le Président dites moi ce que vous avez  fait auprès des partenaires et du public et je vous  dirai pourquoi le résultat est ce qu’ il est aujourd’hui.


Revenir en haut
OYOVAL
MessagePosté le: Sam 22 Sep - 10:18 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 1 213
Localisation: OYO

nadeq0169 a écrit:


Pour cette nouvelle saison , M. le Président dites moi ce que vous avez  fait auprès des partenaires et du public et je vous  dirai pourquoi le résultat est ce qu’ il est aujourd’hui.


On dirait que ça bouge un peu au club concernant la communication; j'ai vu une vidéo pour annoncer le match contre l'USB.
Les joueurs font appel pour une mobilisation des supporters ! c'est déja un début pour retrouver la ferveur du public  Okay  


Revenir en haut
nadeq0169
MessagePosté le: Sam 22 Sep - 13:09 (2018)  Oyo en Top 14 ? --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 92
Localisation: exOYO

Je pensais que cette année le club prenait résolument une nouvelle orientation pour se démarquer de ce qui se faisait précédemment ( une nouvelle identité - pouvait être plus accrocheuse - , un recrutement tourné vers les jeunes ...) et avoir un certain dynamisme.
Je reste perplexe sur ces déclarations "fracassantes" du Président qui peuvent créer le doute sur l'avenir de la saison pour les joueurs et être démobilisatrices , produisent un effet inverse à celui recherché, sauf à vouloir tout saborder par dépit.
Une des clefs , pour une réaction positive immediate, se trouve entre les mains des joueurs : une victoire à MdM et un large résultat contre l'USB, car si les resultats sont comptablement satisfaisants, ils ne sont pas à la hauteur des espérances de certains spectateurs. Des scores serrés et un jeu sans panache ne sont pas attractifs.
J'attends ce sursaut pour que l'USO brille à nouveau avec un Président qui aura compris que les temps ont évolué, que l'esprit oyonnaxien doit prendre en compte ce changement et que pour exister à un haut niveau il faut en avoir les moyens, être conscient de ses possibilités et faire les bons choix au bon moment. Il vaut mieux se remettre en cause, s'entourer de personnes compétentes et responsables pour avancer .
On sort grandi quand on se retire en pleine gloire mais pas dans une période difficile.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:57 (2018)  Oyo en Top 14 ? -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Ici, ici, c'est Oyonnax !!! Index du Forum -> Ici c'est Oyonnax !!! -> Les matchs de l'USO rugby

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com